Livres et bibliothèques des cathédrales

Dès leur origine, les cathédrales et leurs dignitaires ont eu besoin de livres, que ce soit pour la célébration du culte, l’administration de leurs fidèles ou la gestion de leurs biens temporels.

 

À partir d’un corpus riche de plus de deux cents textes d’archives et d’une centaine de manuscrits parvenus jusqu’à nous, cet ouvrage propose une histoire du livre et des bibliothèques dans le milieu cathédral – des cathédrales elles-mêmes, des évêques et des chanoines –, des provinces ecclésiastiques d’Aix-en-Provence et Arles, de la fin du XIIIe siècle à 1530.

 

Au Moyen Âge, et d’autant plus dans le milieu abordé ici, le livre était paré d’une aura particulière due à sa symbolique au sein d’une religion basée sur l’Écriture, à son mode de fabrication long et peu productif, ou encore à sa valeur intrinsèque. De fait, les livres étaient l’objet de soins constants.

 

Construit autour de cinq chapitres thématiques, cette recherche propose d’aborder le livre tant comme objet de collection, de commerce ou de connaissance que comme produit d’une activité artisanale ou proto-industrielle.

From their very beginnings, cathedrals and their dignitaries have had need of books, whether for celebrating mass, preaching to worshippers, or managing their worldly goods.

Starting with a rich corpus of more than two hundred archived texts and a hundred or so manuscripts that came to us, this book offers a history of the book and of libraries in the cathedral environment – the cathedrals themselves, the bishops and canons – ecclesiastic provinces in Aix-en-Provence and Arles, from the end of the 13th Century to 1530.

During the Middle Ages, and all the more so in this context, the book carried a special aura due to the central role of the Scriptures in religion, to its long and scantily manufacturing process, and to its intrinsic value. Because of this, the books were the object of great care.

Written in five thematic chapters, this research lets the reader view the book as a piece of collection, of business and of knowledge, produced by artisanal, or even proto-industrial methods.

Las catedrales y sus dignatarios siempre han necesitado libros, ya sea para la celebración del culto, la administración de sus fieles o la gestión de sus bienes temporales.

A partir de un corpus de más de doscientos textos de archivo y de un centenar de manuscritos conservados hasta hoy, esta obra propone una historia del libro y de las bibliotecas en el círculo catedralicio –las catedrales, los obispos y las canónigos‑ de las provincias eclesiásticas de Aix-en-Provence y Arles, desde finales del siglo XIII hasta 1530.

En la Edad Media, y máxime en el círculo que se evoca la obra, el libro gozaba de un prestigio especial porque era un símbolo en una religión basada en las Escrituras, por su modo de producción, largo y poco productivo, o incluso por su valor intrínseco. En realidad, los libros eran objeto de atenciones constantes.

La investigación se presenta en cinco capítulos temáticos y propone abordar el libro tanto como objeto de colección, mercantil o de conocimiento, que como producto de una actividad artesana o protoindustrial.

Introduction


1. LE LIVRE : ÉLÉMENT CONSTITUANT D’UNE BIBLIOTHÈQUE
A. Les lieux de conservation
1. Les bibliothèques des cathédrales
2. Une bibliothèque de cathédrale atypique : Saint-Siffrein
de Carpentras
3. Les bibliothèques privées.
B. Enrichissement des bibliothèques
1. Les donations et les legs
2. Les achats .
3. Un moyen d’acquisition marginal
C. Conditions de conservation et entretien
1. Le personnel en charge des bibliothèques
2. Les emprunts de livres
3. Entretien des livres


2. LE COMMERCE DU LIVRE MANUSCRIT EN PROVENCE
A. Le marché du livre neuf
1. Processus et coûts de fabrication d’un livre neuf
2. Le prix du livre neuf
B. Le marché du livre d’occasion
1. L’organisation du marché d’occasion
2. Le prix du livre d’occasion


3. LE LIVRE, UN OBJET DE SAVOIR
A. Répartition qualitative
1. Liturgie
2. La science de Dieu
3. Jurisprudence
4. Belles lettres
5. Sciences et arts
B. Répartition par type de bibliothèque
1. Bibliothèques des cathédrales
2. Bibliothèques des évêchés
3. Bibliothèques des évêques
4. Bibliothèques des chanoines

 
4. LES ARTISANS DU LIVRE À L’OEUVRE
A. Les artisans du livre en Provence
1. La formation des apprentis
2. Les conditions de travail
3. Les chanoines au travail
B. L’oeuvre des artisans et des artistes
1. Les oeuvres à travers les inventaires
2. Les étapes de la copie et de l’ornementation : l’exemple
des livres choraux de Saint-Sauveur d’Aix
3. Les manuscrits courants
4. Les manuscrits luxueux


5. UN RENOUVEAU DANS L’HISTOIRE DU LIVRE : L’INVENTION DE L’IMPRIMERIE
A. Diffusion du livre imprimé en Provence
1. Les premiers imprimés des bibliothèques privées
2. Les premiers imprimés des bibliothèques collectives
B.Les premiers livres imprimés des églises provençales
1.Prix-faits des premiers livres liturgiques imprimés aixois
2. Présentation matérielle des imprimés
C. Le devenir des bibliothèques de manuscrits
1. La production de livres manuscrits au début du XVIe siècle
2. La destinée des bibliothèques de manuscrits


Conclusion
Notes
Sources
1. Instruments de travail
2. Sources imprimées
3. Sources manuscrites
Bibliographie

image Bibliophilie Rédigé le Mardi 1 mai 2012