ePub : Entre la plèbe et l'élite

  • ISBN : 978-2-911220-91-3
  • Prix : 12,99 €

Inventée par Rodolphe Töpffer, correspondant de Goethe et de Sainte-Beuve, et même théoricien précoce de son propre média, la bande dessinée semblait née pour devenir un genre littéraire visuel exigeant, apte à raconter des histoires d'une manière totalement neuve.

Il a pourtant fallu près d'un siècle pour que la bande dessinée devienne consciente de sa propre existence et qu'on la nomme : illustrés, bandes dessinées, comics, funnies, fumetti, tebeos, historiettas, mangas ou lianhuanhua, selon les lieux et les supports.

 

Un peu partout, le succès populaire de la bande dessinée s'est accompagné de condescendance, de méfiance ou de mépris. Des générations de collectionneurs et de passionnés ont peu à peu cherché à démontrer les qualités de la bande dessinée, en l'amenant dans les salles des ventes ou les musées, en fondant des clubs ou des revues.

 

Des auteurs se sont attaché à traiter des thèmes adultes ou importants et à produire des œuvres d'une qualité artistique impossible à nier, tandis que des théoriciens se sont passionnés pour l'extraordinaire potentiel technique du langage de la bande dessinée.

Paradoxalement, ces démonstrations se sont parfois faites au prix d'un dénigrement de la culture populaire de la bande dessinée.

 

Ce sont ces questions et ces tensions qui sont explorées dans ce livre, le premier de la nouvelle collection « Perrousseaux BD », signé Jean-Noël Lafargue, réalisateur multimédia, maître de conférences associé à l'Université Paris 8 et professeur à l'École supérieure d'arts du Havre.

Between the Plebs and the Elite

The conflicting ambitions of the comic book

Invented by Rodolphe Töpffer, correspondent of both Goethe and Sainte Beuve, and even an early theorist of his own media, the comic strip seems to have been born to become a visually demanding literary genre, capable of telling stories in a completely new manner.

Close to a century was however necessary before the comic strip became fully recognized as a form in itself, being referred to as: comic book, comics, funnies, fumetti, tebeos, historietas, mangas, lianhuanhua, depending on the locality and the form it takes on.

The popularity of comic books however has met with condescension, distrust and contempt almost everywhere. Generations of collectors and enthusiasts have little by little sought to prove the comic book's qualities by bringing it into auction rooms and museums, and by establishing fan clubs and magazines.

Authors have set out to treat adult and serious subjects and to produce works of undeniable artistic quality, while scholars have shown a passion for the extraordinary technical potential of  the comic book's language, at the expense however, of sometimes belittling the comic strip's popular roots and following.

These questions and tensions are explored in the book by Jean-Noël Lafargue, multimedia director, lecturer at the University of Paris 8 and professor at l'Ecole supérieure d'arts du Havre.

Entre plebe y élite

Ambiciones contrarias del cómic

Inventado por Rodolphe Töpffer, corresponsal de Goethe y de Sainte-Beuve, e incluso teórico precoz de su propio medio, el cómic parece haber nacido para convertirse en un género literario visual exigente, capaz de contar historias de un modo totalmente distinto.

Pero tuvo que pasar casi un siglo hasta que el cómic fuera plenamente consciente de su propia existencia y se la denominara: illustrés, bandes dessinées, comics, funnies, fumetti, tebeos, historiettas, mangas o lianhuanhua, según el lugar o el soporte.

El éxito popular del cómic ha ido acompañado por todas partes de condescendencia, desconfianza o desprecio. Generaciones de coleccionistas y apasionados quisieron demostrar las cualidades del cómic introduciéndolo en salas de ventas o museos, fundando clubs o revistas.

Los autores han tratado temas adultos o importantes y han producido obras de una calidad artística indiscutible, mientras que los teóricos se han apasionado por el extraordinario potencial técnico del lenguaje del cómic.

Curiosamente, esas demostraciones han conllevado a veces la crítica de la cultura popular del cómic.

Estos temas y tensiones se analizan en el libro de Jean-Noël Lafargue, director multimedia, catedrático asociado de la Universidad París 8 y profesor de la Escuela Superior de Arte de Le Havre.

Introduction


L'évolution du statut de la bande dessinée

Trois histoires de la bande dessinée
1. Une courte histoire de la bande dessinée
2. Une histoire du rejet de la bande dessinée
3. Une histoire du processus de légitimation de
la bande dessinée

Bonus 1 - Quelques indices subjectifs de la
manière dont la bande dessinée a été perçue au
fil des décennies

Bonus 2 - Ce qu'est aussi la bande dessinée

Conclusion - la plèbe et l'élite

Quelques conseils de lecture

Notes

Bibliographie

image neuviemeart.citebd.org Rédigé le Dimanche 18 mars 2012
ePUB

Nos ePubs sont des versions adaptées aux liseuses électroniques prenant en charge le format ePub de type Sony Reader, Kobo, Booken Cybook, Kindle, Ipad ou Iphone (avec l'appli iBooks) ou autres "ereaders" adaptés.

Ces ePubs sont alors revus et optimisés pour permettre le meilleur confort de lecture, toutefois la mise en page n'est donc pas strictement identique même si nous avons au mieux respecté la charte graphique initiale. Les contenus textes et iconographiques sont, par contre, intégralement reproduits dans ce format.