André BRAUNSTEDTER

Après une scolarité chez les spiritains (de Blotzheim à Chevilly-Larue en passant par Saverne ou Mortain, dans la Manche), André Braunstedter envisageait pendant son jeunesse de devenir prêtre. Sa volonté de fonder une famille a finalement pris le dessus. Après une carrière professionnelle bien remplie, il a consacré une partie de sa retraite à la gestion bénévole du collège des missions de Blotzheim, ainsi qu’à la présidence de l’association desAmis du musée sundgauvien d’Altkirch. Mais à l’âge de 75 ans, il a choisi de prendre plus de temps pour lui, pour se consacrer à d’autres projets. Notamment l’écriture. Et renouer ainsi avec une passion abordée la première fois en 1987, date à laquelle il signait, avec Jacques Vigneron, «Regards sur le Sundgau».
Après avoir mis sur papier ses Mémoires, rédigé des nouvelles, productions historiques sur les églises d’Altkirch ou de Buschwiller, André Braunstedter s’est attaqué à un genre inédit pour lui : le roman. C’est au cours d’une retraite avec son épouse dans les Alpes que lui vient la révélation : il écrira l’histoire de Zachée.

image L'Alsace Rédigé le Dimanche 14 avril 2019
image L'ami du peuple hebdo ! Rédigé le Dimanche 7 avril 2019