Didier BRENOT

Catholique d’origines franc comtoises, il a étudié à Langres, Besançon, Lyon (Lycée du Parc) et s'est marié à Josiane Burkardt, d’origines alsaciennes. Il compte à ce jour 4 enfants et 24 petits-enfants.

 

Parcours professionnel :

- Ecole Navale (EN57), Ecole Supérieure de Guerre Navale, Cours Supérieur Interarmées.

- Carrière d’ingénieur (détection sous-marine, océanographie, responsable de 2 bureaux d’études)

- Carrière d’officier (Campagnes en Afrique Equatoriale, Amérique Centrale, Océan Indien, Océan Pacifique ; 3 commandements à la mer, Etat Major de la Marine, Secrétariat Général de la Défense Nationale..)

- Carrière d’enseignant ( Professeur d’acoustique sous-marine et océanographie aux écoles de spécialités des officiers de Marine ; Directeur de l’Ecole d’Application des Officiers de la Marine à bord de la Jeanne D’Arc ; cadre au Cours Supérieur Interarmées)

- Missions au Proche Orient (Liban, Egypte), dans le Golfe Persique (guerre Irak-Iran), au Pakistan (guerre soviétique en Afghanistan…)

- Publications : 2 articles à la Revue de Défense Nationale (stratégie Navale); 1 article à la Revue des Deux Mondes (terrorisme et religion).

- Démissionnaire en 1985.

 

Autres activités :

- Ingénieur conseil pour des PME de Bourgogne Franche Comté.

- Logisticien pour l’Ordre de Malte (3 camps de réfugiés et 1 hôpital, région des Grands Lacs)

- Promoteur de jumelages scolaires pour le Rotary International (France, Italie, Bulgarie, Espagne)

- Commission diocésaine d’art sacré du Diocèse de Digne

 

Publications :

- Des notes de voyages

Comme un implacable miroir, l’Afrique, FX de Guibert, 1998

Les terroristes, la religion et nous, Grégoriennes, 2007

 

- Des ouvrages de réflexion

Le XXI° siècle sera celui du mysticisme, Grégoriennes, 2008

La Folie des Purs, Grégoriennes, 2009

(en préparation, un travail sur la Terreur arrive à maturité)

 

Distinctions :

Chevalier ONM ; Commémorative Rwanda (Ordre de Malte) ; 2 fois Paul Harris Fellow (Rotary International)

image Reconquête Rédigé le Lundi 2 janvier 2017