#
Suivez nous sur

Papyrus

Écrire dans l'Égypte antique

Richard PARKINSON
Stephen QUIRKE


L'une des inventions les plus remarquables de l'ancienne Égypte fut la fabrication d'un « papier » à partir de la plante de papyrus.
Dès 3000 av. J.-C., des feuillets et des rouleaux en papyrus fournirent une surface d'écriture idéale pour copier des textes à l'aide de roseaux trempés dans des pigments à base de carbone et d'ocre rouge. Les scribes égyptiens utilisèrent le papyrus pour les documents juridiques et administratifs, les lettres d'affaires et les correspondances privées, mais aussi pour les textes littéraires, les ouvrages encyclopédiques, les hymnes religieux, etc.
Cet ouvrage présente les méthodes de fabrication et de conservation des papyrus, les différentes techniques et les écritures qu'utilisaient les scribes, ainsi que les multiples usages du papyrus durant l'époque pharaonique, puis au cours des périodes suivantes, sous les Ptolémée et les empereurs romains.
L'Égypte nous a transmis beaucoup de la littérature grecque et un grand nombre d'écrits administratifs, faisant du papyrus le grand support de la culture du monde méditerranéen jusqu'à ce qu'il soit éclipsé, vers le IXe siècle, par le papier de chiffon originaire d'Orient, mettant fin à une tradition qui dura quatre mille ans.

Cet ouvrage fait partie de cette collection :
Kitab Tabulae


Vous trouverez d'autres ouvrages autour de ces thèmes :
#(Culture Typographique) #(Histoire de l'écriture)