Maurice CHEVALY

Maurice Chevaly peut se prévaloir d’une longue carrière de comédien, de metteur en scène et de pédagogue pour le théâtre amateur et scolaire. Né à Manosque, très tôt attiré par le théâtre, il fonda, avec Raoul Curet, le club J.L.T. (Jeunesse littéraire et théâtrale) et, sous l’égide de la romancière Thyde Monnier, le club Jeunesse 40 dont Pierre Magnan fit partie. Ces clubs produisirent de nombreux spectacles et des tournées de 1939 à 1947. Plusieurs de ces amateurs devinrent professionnels.
Maurice Chevaly consolida l’expérience acquise aux feux de la rampe par des stages, notamment un stage chants mimés et un stage art dramatique avec Chancerel. Enseignant, il s’efforça d’adapter l’art dramatique à la pédagogie et fut moniteur chants mimés à Nice et moniteur art dramatique à Colmar. En tant que comédien professionnel, il joua au C.R.A.D. et au Théâtre d’Alger, ainsi qu’à Paris et à Marseille. C’est également en qualité de comédien et d’animateur qu’il participa durant cinq ans aux radio-vacances France-Inter, Radio Côte d’Azur et Radio Nice, ainsi qu’à la télévision O.R.T.F. À Paris, il fut élève et moniteur au S.F.J.A. d’Yves Furet qui mettait en pratique la méthode Stanislavski de l’Actor’s Studio.
Parallèlement, l’écriture fut toujours pour lui une passion qui s’exprima dans les domaines de la nouvelle, de la poésie et du roman.
Enfin, Maurice Chevaly, depuis sa retraite prise à Marseille, se fit conférencier et historien de la Provence avec notamment un Grand Livre de la Provence en cinq volumes. Ami de Jean Giono, il fut aussi son biographe. Plusieurs de ses oeuvres ont été récompensées par des prix littéraires : prix de l’Académie française et de l’Académie de Marseille, de la Société des Gens de Lettres, prix de poésie de la RATP-Paris, prix Amélie Murat.