La Couronne du Grand-Prêtre

Paraboles du Royaume de Dieu

12 févr. image

Attention cette commande ne pourra être servie qu'à partir du 12/02/2021

Le titre de « Grand-Prêtre » donné à Jésus dans l’épître aux Hébreux éclaire-t-il son enseignement rapporté dans les Évangiles ? En étudiant un collier de paraboles du Royaume des cieux et en explorant leurs implications anthropologiques, on entrevoit aisément que la nature humaine parfaite de Jésus transparaît en toute occasion.

Or la nature humaine parfaite suppose que les caractéristiques sacerdotales et grand-sacerdotales soient mises en acte. Ces catégories sont intelligibles si l’on possède une bonne définition de la nature humaine.

Cet ouvrage fait suite au Livre de la nature humaine et met en œuvre de nouveaux instruments de pensée issus de l’usage de la logique quaternaire. Il montre par toute une série de textes de la tradition des Pères d’Orient et d’Occident (de saint Isaac de Ninive… à saint Bonaventure) que la cohérence mise en lumière par une pensée actuelle était présente dans la contemplation amoureuse des Écritures, dès les premiers siècles du christianisme. Ces textes ont été réunis par le P. Francisco José López Sáez, professeur de théologie spirituelle à l’Université pontificale de Comillas des jésuites de Madrid, et de spiritualité et de liturgie des Églises d’Orient à l’Université ecclésiastique San Dámaso.

Jean-François Froger est né à Saint-Germain-en-Laye et vit maintenant retiré dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il a collaboré avec plusieurs autres auteurs en poursuivant le dessein d’établir une anthropologie théorique. En effet, l’expérience historique ou de terrain indispensable n’est pourtant pas suffisante pour connaître les fondements d’une science. Il y faut un effort théorique. Il profite de ses travaux en logique (avec Robert Lutz) pour montrer que l’esprit humain use des mêmes principes lorsqu’il étudie la physique ou l’anthropologie ou même s’aventure à contempler les vérités révélées.

Préface

Introduction

a - Nécessité d’une théorie

b - Nécessité d’un outillage ad hoc

 

Chapitre premier : La fonction symbolique des objets

I 1-1. Approche et définition de la fonction symbolique des objets

I 1-2. Choix d’une théorie de la réalité

I 1-3. La fonction symbolique des objets

I 2-2. Un exemple d’analogie

I 2-3. Autre exemple d’analogie

I 2-4. Analogie, symbolisme et métaphysique

I 2-5. Ouverture aux écrits bibliques

I 3. Un exemple de texte « symbolique »

Chapitre deuxième : Établissement d’un modèle anthropologique

II 1-1. Modèle, « tavnit », théoria

II 1-2. Importance des nombres

II 1-2a. Le nombre six

II 1-2b. Un langage universel

II 2. Un exemple de structure observable employée comme structure de pensée

II 3-1. Application de l’idée de cycle

II 3-2. Développement de l’idée de cycle

II 4-1. Interprétation de la parabole du semeur

II 4-1a. L’image du chemin et des oiseaux

II 4-1b. L’image de la pierre et du soleil

II 4-1c. L’image des épines qui étouffent la semence

II 4-1d. L’image de la terre qui donne du fruit 190 pour un

II 4-2. Le symbolisme des images de la parabole

II 4-3. Un modèle anthropologique

II 4-4. Représentations du modèle anthropologique

Chapitre troisième : La parabole de l’ivraie

III 1-1. Un collier de paraboles

III 1-2. La parabole de l’ivraie

III 1-3. Apport à la structure anthropologique

III 2-1. Les circonstances sont parfois aussi « paraboliques »

III 2-2. L’explication de la parabole de l’ivraie et du champ

III 2-3. Notion d’anagogie

Chapitre quatrième :  La parabole du filet

IV 1-1. Œdipe, un problème de la raison

IV 1-2. Les paraboles du filet et du scribe

IV 1-3. Contexte culturel des paraboles du filet et du scribe

IV 1-4. L’énigme du filet

IV 2-1. Le scribe instruit du royaume des cieux

IV 2-2. Le modèle logique de la parabole du filet

IV 2-3. Sortir d’un trésor du neuf et du vieux

Chapitre cinquième : De l’ancien et du nouveau

V 1-1. La parabole du neuf et du vieux

V 1-2. La nouveauté est-elle possible ?

V 1-3. L’enseignement de Jésus est ancien et nouveau

V 1-4. Une nouveauté du troisième type

Chapitre sixième : Qu’est-ce qu’un « signe »

VI 1-1. Comment recevoir la révélation du « neuf » ?

VI 1-2. Le rapport de la Torah et de l’Évangile (sbarta dmalkouta)

VI 1-3. Le signe

VI 2-1. Le dialogue avec Naqdimon

VI 2-2. Changer de mémoire

VI 2-3. Les eaux et le vent

VI 2-4. La chair et l’esprit

VI 2-5. La matrice de la renaissance

VI 2-6. Jésus et Moïse

VI 2-7. Jésus et le serpent

VI 2-8. Le signe des signes

Chapitre septième

Qu’est-ce qu’une « interprétation » ?

VII 1-1. Écouter la parole et la faire

VII 1-2. Construire sa maison

VII 2-1. La parabole du levain dans la farine

VII 2-2. Le caché et le révélé

Chapitre huitième : Une réalisation symbolique de l’Homme : le chant de David après la victoire

VIII 1-1. Le psaume 18-19 de David

VIII 1-2. La structure du psaume 19

VIII 1-3. Le nombre six dans le psaume 19

Chapitre neuvième : Une révélation symbolique de l’Homme : le Temple Vivant

IX 1-1. Le Temple de Jérusalem et les catégories de la nature humaine... 

IX 1-2. Analogies entre les parties du Temple et la nature humaine

IX 2-1. Des paraboles du Royaume évoquent le Temple

IX 2-2. Le royaume caché

IX 2-3. L’objet du désir

IX 2-4. Chercher et trouver

Chapitre dixième : Naissance au désert

X 1-1. Le Temple et le corps humain

X 1-2. Le Saint des Saints et son mobilier

X 2-1. Les Tables de la Loi

X 2-2. La parabole de la semence

X 2-3. La parabole du grain de sénevé

X 3-1. Le calendrier et autres lois

X 3-2. La structure du Sanctuaire et la vie spirituelle

Chapitre onzième : La lumière du monde

XI 1. La lampe et la mesure

XI 2. La mesure et le sens

XI 3. Le Cantique des cantiques et la pêche miraculeuse

Chapitre douzième

XII 1. La Couronne du Grand-Prêtre

Glossaire

Index