Dictionnaire anatomie

Filtrer cette liste
PARALYSIE FACIALE
On appelle paralysie faciale périphérique le tableau clinique qui consiste en une atteinte motrice des muscles innervés par le nerf facial. Dans la majorité des cas, l'étiologie de la maladie est inconnue, même si on l'attribue généralement à une inflammation du nerf et qu'elle apparaît plus fréquemment entre 20 et 40 ans.
Dans certains cas, elle peut être provoquée par des tumeurs de la glande parotide, des infections dues au virus de l'herpès, ou avoir une autre origine.
? Symptomatologie
Le tableau clinique est également connu sous le nom de paralysie de Bell, ou paralysie faciale a frigore, et se présente généralement sous une forme aiguë. Une déviation de la commissure des lèvres jusqu'au côté sain apparaît, les paupières du côté atteint ne se ferment plus complètement et la mastication devient difficile.
En règle générale, le patient récupère en quelques semaines.
? Diagnostic
Le diagnostic est établi sur la base de la vérification des symptômes décrits précédemment, qui s'accentuent lorsque le patient essaye d'effectuer certaines mimiques (froncer les sourcils, souffler, sourire, etc.).
Il est important d'exclure toute atteinte du système nerveux central, qui serait synonyme de paralysie faciale centrale.
L'électromyogramme permet de révéler des signes de dégénérescence nerveuse, indicateurs d'un pronostic moins favorable.
? Traitement
* Le traitement de première intention est symptomatique, basé sur la protection de l'œil (larmes artificielles, compresses occlusives, etc.) et l'administration de glucocorticoïdes.
* En cas d'évolution non favorable, il est possible d'envisager une solution chirurgicale.